VOTE | 95 fans

#402 : Monk rentre à la maison

Titre original : "Mr. Monk Goes Home Again"

Au cours de sa pause déjeuner, un homme se fait tuer sur le parking d’un supermarché.
Monk est appelé chez son frère, Ambrose. Après plusieurs années d’absence, leur père doit passer les voir le soir même pour Halloween.
Au cours de la soirée, un homme déguisé en Frankenstein vole les bonbons qu’Ambrose donne aux enfants….


Réalisé par : Randall Zisk
Ecrit par : Tom Scharpling

Acteurs secondaires
Emmy Clarke (Julie Teeger), John Turturro (Ambrose Monk), Eddie Richardson (Le chauffeur de taxi), Amy Ryder (Mme Gilstrap)

de Mamynicky

Popularité


4.5 - 2 votes

Titre VO
Mr. Monk Goes Home Again

Titre VF
Monk rentre à la maison

Première diffusion
15.07.2005

Plus de détails

Written by:                Tom Scharpling
Directed by:                Randy Zisk

 

Adrian Monk - Tony Shalhoub
Natalie Teeger - Traylor Howard
Captain Stottlemeyer - Ted Levine
Lieutenant Disher - Jason Gray-Stanford
Julie Teeger - Emmy Clarke
Ambrose Monk - John Turturro
Paul Gilstrap - David Weisenberg
Cashier - Sharmila Devar
Armored Car Driver - Bob Jesser
Store Manager - Brent Hinkley
Soldier Boy - Zac Gardner
Witch Girl - Jasmine Anthony
Hippie Boy - Chancellor Miller
Princess Girl - Mary Mouser
Vampire Boy - Bobby Block
Little Karate Kid - Leo Howard
Pirate Girl - Olivia Sui
Mrs. Gilstrap - Amy Ryder
Taxi Driver - Eddie Richardson
Paramedic - David Batiste

A la caisse d’un supermarché, un convoyeur de fonds règle les marchandises qu’il vient d’acheter. A une autre caisse, un homme le surveille et sort précipitamment derrière lui. Il le rejoint sur le parking et lui demande du feu.

Un coup de feu résonne à l’intérieur du supermarché, semant la panique parmi les clients. La caissière se précipite à la fenêtre pour voir le deuxième client vider son chargeur sur le convoyeur, puis il essuie le révolver et s’enfuit en le jetant à terre.

- - - - - - - - - - -

Monk et Nathalie rejoignent le capitaine Stottlemeyer et le lieutenant Disher sur le parking du supermarché.

Monk se souvient que ses camarades d’école se rassemblaient sur ce parking et qu’il les regardait, de loin.

Le capitaine explique à Monk que le convoyeur s’est arrêté pour déjeuner, lorsqu’il a regagné son camion, le tireur lui a pris son révolver et tiré a bout portant. Monk est étonné car le camion était vide. De plus Monk constate qu’il n’y a pas eu lutte et se demande comment l’agresseur a pu prendre l’arme. Pendant que le capitaine chasse un pigeon venu picorer les friandises renversées dans sa chute par le convoyeur, Monk ramasse un mégot de cigarette au clou de girofle. Le chauffeur ayant ses propres cigarettes, Monk pense que le mégot appartient au tireur.

Nathalie reçoit un appel téléphonique. Elle explique que Sharona n’est plus aux côtés de Monk, puis elle informe son patron que son frère le demande. Monk paraît déconcerté et voudrait lui faire répondre qu’il est occupé et qu’il rappellera. Mais Nathalie insiste : leur père a appelé et a averti Ambrose qu’il rentrait à la maison.

Le soir, Julie déguisée en docteur, accompagne Nathalie et Monk chez Ambrose. Devant la porte, Monk hésite. Il assure à Nathalie que son père est parti parce qu’il l’a rendu fou. Nathalie essaie de le persuader qu’il se trompe mais Monk n’y croit pas. Nathalie rappelle à Julie qu’Ambrose est malade et qu’il est agoraphobe. Monk ajoute qu’Ambrose n’est sorti de chez lui qu’une fois en 34 ans, lorsque sa maison était en feu.

Ambrose ouvre la porte et explique à Monk que leur père est en ville pour son travail et qu’il passera à 20 heures le soir même. Ambrose, contrairement à Monk, a continué à espérer qu’il reviendrait. Puis Monk présente sa nouvelle assistante, Nathalie et sa fille Julie. Ambrose parait sous le charme de Nathalie. Puis il explique à Julie qu’elle n’est pas déguisée en docteur mais en cardiologue grâce à son stéthoscope qui possède un amplificateur intégré.

A l’intérieur, Julie est étonnée par les nombreuses  piles de documents accumulées chez Ambrose. Adrien explique qu’Ambrose écrit des manuels d’utilisateurs. Julie plaisante en remarquant qu’Ambrose aurait été utile lorsque Nathalie a assemblé sa maison de poupée. Ambrose n’est pas surpris car le manuel a été écrit par un confrère incompétent.

Des enfants frappent à la porte. Ambrose leur présente son saladier de friandises en leur recommandant de n’en prendre qu’un chacun. Un individu déguisé en Frankenstein surveille la maison de loin.

Monk et Nathalie ont entrepris d’enlever la poussière, Julie passe l’aspirateur au premier. Elle veut entrer dans un pièce mais Ambrose lui défend d’entrer. Il s’agit du bureau de leur père et personne n’est autorisé à entrer. Lui-même à 12 ans a été puni de sortie car il a été surpris dans le bureau par son père. Monk s’interpose pour rassurer Julie et rappelle à Ambrose qu’ils sont maintenant des adultes et qu’ils peuvent entrer dans le bureau. Très énervé, Ambrose le défend à Monk, le bureau doit rester tel que leur père l’a laissé. Monk n’insiste pas et renonce à entrer, ce qui calme Ambrose.

Quelqu’un sonne à la porte, Ambrose s’excuse auprès de Nathalie et Julie et descend, les laissant sur le palier du premier étage. Il ouvre la porte, Frankenstein se tient sous le proche. Ambrose prévient qu’il n’accepte de donner des friandises à personne au-dessus de 14 ans, et qu’une seule par personne.

Frankenstein fouille dans le saladier, puis assomme Ambrose en entre dans la maison. Monk et Nathalie descendent précipitamment et Frankenstein s’enfuit.

Nathalie s’inquiète pour Ambrose qui lui, craint qu’il n’ait pris plus d’un bonbon.

Ambrose donne le signalement de la personne qui l’a agressé au capitaine et à Disher, appelés par Nathalie. Disher veut noter que le masque est celui de Frankenstein mais Ambrose n’est pas d’accord, il s’agissait de la créature créée par le scientifique Frankenstein. Le capitaine pense que ce devait être un lycéen en plein trip de marijuana. Ambrose n’est à nouveau pas d’accord, car il a remarqué qu’il portait des chaussures de ville luxueuses, importées d’Italie. Nathalie se souvient avoir vu la direction vers laquelle l’agresseur se dirigeait.

Impatient, le capitaine doit s’occuper de l’affaire du chauffeur et invite Monk à l’accompagner pour interroger à nouveau la caissière. Monk ne peut pas les suivre car il attend son père. En partant, Disher prend un bonbon, mais Ambrose lui demande de le remettre dans le saladier. Il a fait un calcul basé sur les conditions météo, les données du recensement et la demande des halloweens précédents. L’année précédente il a réussi à finir la soirée avec une seule barre de chocolat en trop. Disher repose le sachet avec un regard meurtrier.

Plus tard, Monk et Nathalie préparent la table du diner. Ambrose demande à son frère de le suivre, il voudrait lui parler en privé. Il l’emmène jusqu’au grenier, Monk le suit avec un air exaspéré. Il finit par lui demander si Nathalie et lui sont ensemble ; Trudy est partie depuis 8 ans et il se souvient qu’au lycée, Monk recevaient des appels téléphoniques de filles qui le complimentaient. Atterré, Monk répond qu’il n’y a que 8 ans que Trudy est partie et que c’étaient ses professeurs qui lui téléphonaient. D’autre part, entre Nathalie et lui c’est strictement professionnel, Nathalie travaille pour lui.

Pendant ce temps, Nathalie et Julie ont ouvert à des enfants dont l’un est camarade de classe de Julie. Cette dernière voudrait continuer sa chasse aux bonbons avec eux. Nathalie, d’abord hésitante finit par accepter et lui donne son téléphone portable.

Au commissariat, la caissière a dressé le portrait robot du tueur. Disher lui trouve une ressemblance avec Kiefer Sutherland et propose de mentionner qu’il ne s’agit pas de l’acteur, pour éviter de le déranger.

Le capitaine demande à la caissière ce que le tueur a acheté et elle confirme qu’il s’agissait de 8 barres chocolat, de marque «Neptune ». Le capitaine essaie de reconstituer la scène. Il pense qu’avant de s’enfuir, le tueur a regardé à l’intérieur du camion qu’il a trouvé vide, mais la caissière réfute cette version, il n’a jamais regardé dans le camion.

Pendant ce temps, le groupe de Julie est attaqué par Frankenstein qui leur arrache leur sac à bonbons. Appelés par téléphone par Julie, Monk et Nathalie ont rassemblé les enfants. Monk décide de séparer les enfants en deux groupes : ceux qui ont été dépouillés par Frankenstein et les autres. Monk leur demande ensuite quels sont ceux qui se sont arrêtés à la maison d’Ambrose. Le groupe des enfants dépouillés, dans lequel figure Julie, confirme qu’ils sont passés à la maison habitée par le monsieur spécial, celui qui ne sort jamais…. Monk ramasse une cigarette au clou de girofle. Il ne comprend pas comment relier tous les indices qu’il a rassemblés.

De retour chez Ambrose, Nathalie rappelle le capitaine et Disher. Monk verse le saladier sur la table et éparpille les bonbons et barres au chocolat. Il répond au capitaine qui s’interroge pourquoi la créature de Frankenstein veut des friandises et pas n’importe lesquelles, celles d’Ambrose, que la réponse est là, sur la table. Monk et Ambrose pensent que cela concerne le meurtre du chauffeur. En effet, Ambrose a acheté les friandises au supermarché, qui livre à domicile. Le chauffeur a été tué sur le parking du même supermarché. Toutefois, Disher a lancé une recherche pour les cigarettes au clou de girofle, mais celles-ci sont communes et disponibles dans plus de 150 points de vente. Stottlemeyer n’est pas convaincu par Monk car il ne comprend pas pourquoi un tueur recherché par toute la police de la ville trainerait dans le coin pour voler des bonbons à des enfants.

Julie voudrait repartir à la chasse aux bonbons mais Nathalie refuse car il y a un malade dehors et la seule façon pour Julie d’y aller serait avec une escorte policière. Disher voudrait l’accompagner, le capitaine ne donne pas son accord. Ambrose propose à Monk d’y aller, Nathalie et lui pourrait continuer à préparer la maison pour leur père.

Monk a passé un harnais fluorescent, tient un panneau « stop ». et porte un calot sur la tête. Julie lui demande s’il s’agit d’un vrai déguisement. Il répond que c’est un costume d’agent de la circulation qu’il a porté pour la dernière fois lorsqu’il était à l’université.

Chez Ambrose, Nathalie regarde un album photos. Ambrose lui montre son père. Elle apprend qu’Ambrose porte le nom de la tortue de son père. Sur une autre photo, leur mère apprend à rire aux deux frères. Nathalie est attristée pour Ambrose et Adrien.

Pendant ce temps Julie et Monk arrive devant une maison dont la boîte aux lettres porte le nom de GILSTRAP. C’est une dame qui leur ouvre. Elle propose des barres de chocolat. Julie en prend mais Monk la remercie en expliquant qu’il est allergique à toute nourriture restée dans un saladier toute une soirée et que d’autres personnes ont touchée. Madame Gilstrap en revanche, avoue qu’elle ne peut pas s’endormir si elle n’a pas mangé une barre de chocolat Neptune avant d’aller au lit.

Ambrose et Nathalie sont assis face à la pendule. Leur père est en retard. Ambrose a écrit le manuel de la pendule qui est l’une des plus précises au monde. Puis timidement, il demande à Nathalie si elle pourrait envisager de sortir avec quelqu’un comme lui, pas à l’extérieur bien sûr mais n’importe où ailleurs. Nathalie se montre touchée mais elle explique qu’une relation serait compliquée car elle travaille pour Adrien, son frère. Toutefois, si elle a un jour un autre boulot elle aimerait qu’il lui repose la question. Ambrose réalise qu’elle n’a pas dit non mais peut-être et se voit déjà dire à son père qu’ils pourraient un jour avoir un rendez-vous.

En retournant chez Ambrose, Monk trouve un pigeon mort sur le trottoir. Il le ramasse sur son panneau stop et l’examine. Il demande à Julie d’appeler Stottlemeyer avec le téléphone de sa mère. Monk montre le pigeon au capitaine et au lieutenant, en leur demandant s’il ne leur semble pas familier. Lui reconnait le pigeon que le capitaine a chassé le matin même près du cadavre du convoyeur de fonds. Monk pense qu’il a été empoisonné et souhaite que le capitaine le fasse autopsier.

Chez Ambrose, il est 21 h.12. Monk pense que leur père ne viendra pas, Ambrose est sûr qu’il viendra. Monk ajoute qu’ils sont mieux sans lui ce qui met Ambrose en colère et il ordonne à Monk de ne plus jamais dire ça. Ambrose prend une poignée de bonbons et la jette à Monk en lui disant qu’il n’a jamais appris à attendre. Il garde une barre de Neptune et la mange en quittant la pièce.

Monk, en colère, se saisit d’un sac et se précipite vers le bureau de son père, suivi par Nathalie inquiète. Il veut faire le ménage dans le bureau poussiéreux et commence à jeter les papiers qu’il trouve sous sa main. A ce moment le téléphone de Nathalie sonne, c’est le capitaine qui leur apprend que le pigeon et le convoyeur de fonds ont été empoisonnés avec un poison plus fort que l’arsenic : tétrachlorodrine. Le responsable du laboratoire qui le produit ne s’est pas rendu compte que le produit avait été volé, il l’a réalisé seulement aujourd’hui en surprenant l’un des employés pendant qu’il le remettait en place. Ce dernier a tout nié, il s’appelle Gilstrap.

Monk comprend et se précipite au rez-de-chaussée en criant à Ambrose, assis par terre, de ne pas manger la friandise, qui pourrait être empoisonnée. Monk cherche s’il reste une barre de Neptune dans le saladier, mais Ambrose a mangé la dernière et il trouvait qu’elle avait un drôle de goût.

Monk, affolé, demande à Nathalie d’appeler une ambulance et incite Ambrose à se lever. Ambrose, très calme, répond que la tétrachlorodrine est un insecticide synthétique mortel pour lequel il n’existe pas d’antidote.

Dans l’ambulance, Ambrose demande à Monk de lui raconter ce qu’il s’est passé pour ne pas mourir sans savoir pourquoi.

Monk explique alors que le nom de l’assassin est Paul Gilstrap. Il voulait tuer sa femme. Il travaillait dans un laboratoire où est fabriquée la tétrachlorodrine. Il y a quelques jour il en a volé. Monk et Julie ont rencontré sa femme en faisant la chasse aux bonbons, elle a dit qu’elle mangeait une barre de Neptune tous les soirs avant de se coucher. Gilstrap a empoisonné sa barre. Il ne pouvait pas en empoisonner une seule. Il voulait faire passer ça pour l’œuvre d’un sérial killer alors il devait empoisonner d’autres barres et les remettre dans le circuit par le biais du supermarché. Sa femme aurait été une victime de plus. Mais en essayant de remettre le poison en place il s’est fait prendre. Si sa femme  ou quelqu’un d’autre mourait à cause de la tétrachlorodrine, on saurait que c’était lui. Il fallait qu’il récupère toutes les barres empoisonnées. Il les a toutes retrouvées sauf deux. Le convoyeur de fonds en avait une et il avait déjà pris une bouchée. Si le convoyeur tombait raide mort, Gilstrap savait qu’il y aurait une autopsie. Alors il a du réfléchir vite, il a attrapé l’arme du convoyeur et lui a tiré dessus plusieurs fois. Qui s’embêterait à chercher du poison chez un homme abattu à coups de révolver ? Il reste la barre qu’Ambrose a mangée et que Gilstrap a essayé de récupérer toute la soirée.

Ambrose s’excuse auprès d’Adrien d’avoir fait fuir leur père. Les deux frères pensent chacun que le départ de leur père est de sa faute. Monk et Ambrose pleurent.

L’ambulancier ramasse les friandises qui sont tombées à cause d’un virage. Monk aperçoit une autre barre Neptune et demande à l’ambulancier de lui donner le papier de celle que son frère a mangé. Il remarque que la date de consommation de la barre était expirée depuis 11 mois. Ambrose pense qu’il s’agit de la barre qui restait depuis le dernier Halloween. Ambrose, Monk et Nathalie, soulagés, se mettent à rire. Ambrose s’excuse d’avoir bouleversé tout le monde alors qu’il a juste mal à l’estomac.

Le capitaine et Disher arrêtent Gilstrap alors qu’il rentrait chez lui.

Monk, Nathalie et Julie raccompagnent Ambrose chez lui. Nathalie confirme à Ambrose le rendez-vous qu’elle lui a donné pour le vendredi suivant. Un mot est collé sur la porte :

 « Suis passé. Personne à la maison. Je ne peux pas vous en vouloir, je ne me serais pas attendu non plus. Papa

P.S : Ambrose, je suis fier de toi pour être sorti de la maison »

Ambrose n’ose croire que son père a écrit qu’il était fier de lui. Puis il ouvre la porte, tout le monde entre.

Ambrose veut croire que son père reviendra un jour. Adrien ne sait pas.

 

 

Le jour d’Halloween dans une épicerie. Un client appelle au téléphone :

Un épicier : Non, on ne vous a pas oublié. Oui, tout est là. Je les ai devant les yeux! 2 boîtes de sauce tomate, un paquet de 250g de farfalla. 1 boite de sacs poubelle ForceFlex. 1-2-3-4 barres au chocolat

et quelques bananes. Oui, il sera là dans 10 minutes.

 

Au coursier : Tu connais l'adresse, hein?

 

 

A la caisse d’un supermarché :

 

Un client : Vous sortez ce soir? Faire la chasse aux bonbons?

La caissière : Je crois que je suis un peu vieille

Le client : J'ai fait la chasse aux bonbons jusqu'au lycée

La caissière : Ca fera 5$51

Le client : Voilà

La caissière : Merci. Voilà. Merci

Le client : Bonne soirée

La caissière : Vous aussi

 

Un deuxième client suit le premier à l’extérieur :

Le 2ème client : Hé ho ! Bonjour, excusez-moi. Vous avez du feu?

 

Dans le magasin : A terre!

 

___________________

 

 

Le capitaine Stottlemeyer : Vous avez pris le revolver en photo? Prenez la foule, aussi, on ne sait jamais

Le lieutenant Disher : Halloween...j'ai raison? Y'a toujours un truc pas clair qui se passe à Halloween

Stottlemeyer : Vraiment? Qu'est ce qui s'est passé à Halloween dernier?

Disher : Rien

Stottlemeyer : Celui d'avant ça?

Disher : C'est une nouvelle tradition

Disher : Halloween...

 

Monk et Nathalie arrivent :

Monk : Je connais ce magasin, avant il s'appelait McCabe's. J'ai grandi à 4 blocks d'ici. Après l'école, tous les gamins venaient traîner ici sur le parking. A boire du soda et à écouter de la musique

Nathalie : Ca avait l'air très sympa

Monk : Oh ouais, c'était très sympa. Moi, je me tenais là, de l'autre côté de la rue, j'avais une vue parfaite. C'était le bon temps

Stottlemeyer : Salut Monk, merci d'être venu. C'est pas très joli... Le chauffeur s'est arrêté vers 1h15 pour le déjeuner, il revenait vers son camion quand le tireur est arrivé, lui a pris son flingue et a tiré 4 ou 5 fois A bout portant mais il a continué à tirer, même après que le gars soit à terre

Nathalie : Oh mon Dieu, il était marié?

Stottlemeyer : Je ne sais pas

Nathalie : Des enfants?

Stottlemeyer : Je ne sais pas, Natalie, je viens également d'arriver

Monk : Avec son propre revolver? Il doit y avoir des témoins...?

Disher : Ouais, quelques personnes dans le magasin. Caucasien, cheveux foncés, peut-être un pull bleu ou une veste. On va les ré-interroger

Monk : Il a pris combien?

Stottlemeyer : Le camion est vide, c'est tout ce que je sais

 

Un pigeon vient picorer près du cadavre,

Stottlemeyer : Hé, casse-toi, oust! Je hais les pigeons, ce sont des rats ailés

Monk : Il n'y a pas de blessures défensives. Il y a eu lutte? Comment ce type a t-il pris son flingue?

Stottlemeyer : C'est une bonne question, le légiste sera là dans une minute, vous lui demanderez

Monk : C'est quoi? Ca n'est pas là depuis longtemps, elle est propre.

Stottlemeyer : C'est une cigarette au clou de girofle. Ils les font en Indonésie, les gens les utilisent pour arrêter de fumer. Ca ne marche pas

Disher : C'est au chauffeur?

Monk : Le chauffeur a les siennes. Je pense que c'est au tireur

Stottlemeyer : Bon, faites des recherches, tous les magasins qui en vendent

Nathalie, au téléphone : Non, Sharona n'est plus là - Il y a un an environ - Je ne sais pas ce qui s'est passé, elle est partie dans le New Jersey - Monsieur, je ne sais pas ce qui s'est passé, il faudra lui demander - Qui êtes-vous? - M. Monk, c'est votre frère

Monk : Ambrose ? Je ne peux pas... Dîtes-lui que je le rappellerai, que je suis occupé

Nathalie : Votre père a appelé

Monk : Mon père?

Nathalie : Il rentre à la maison.

 

Julie est déguisée en docteur, accompagnée de Nathalie et Adrien. Ils se rendent chez Ambrose.

Nathalie : Tu vois? Tu peux aller à la chasse aux bonbons ici. Je viendrai avec toi

Julie : Oh, génial, la chasse aux bonbons avec sa mère...

Nathalie : Elle est à cet âge impossible. Entre 11 et 25 ans

 

Monk hésite devant la maison

Nathalie : Quoi? Vous allez bien?

Monk : Qu'est ce que je lui dis, après toutes ces années?

Nathalie : Vous dîtes... Bonjour Papa, tu m'as manqué.

Monk : Non, je ne peux pas dire ça

Nathalie : Pourquoi est-il parti comme ça?

Monk : C'était ma faute. Je l'ai rendu fou

Nathalie : Il a dit ça?

Monk : Non

Alors comment vous le savez?

Monk : Je sais, je sais, c'est tout

Nathalie : M. Monk, vous ne pouvez pas vous le reprocher

Monk : Vous voulez parier?

Nathalie : Julie, sois gentille, ok? Tu te souviens de quoi on a parlé? Le frère de M. Monk est malade, il est agoraphobe

Julie : Je sais, il ne quitte jamais cette maison

Monk : Il l'a quittée une fois. Une fois en 34 ans

Julie : Au moins il est sorti

Monk : La maison était en feu. J'ai du le sortir de force

 

Ambrose : Adrian...

Monk : Tu lui as parlé?

Ambrose : Je t'avais dit qu'il reviendrait. Il est en ville pour le travail. Il a dit qu'il sera là à 20 heures pile. Tu avais renoncé! Mais moi, je n'ai jamais renoncé

 

En voyant Julie :

Ambrose : Vous êtes là pour les bonbons?

Monk : Non, c'est Natalie, ma nouvelle assistance. Tu lui as parlé au téléphone

Ambrose : Je suis enchanté de vous rencontrer. Je suis Ambrose, Monk, le frère d'Adrian. Ambrose Monk.

Nathalie : Oui, je sais, très heureuse de vous rencontrer, Ambrose. Voici ma fille, Julie.

Ambrose : J'aime ton costume, tu es cardiologue

Julie : Je suis un médecin

Ambrose : Non, tu es cardiologue. Tu vois, ce stéthoscope a un amplificateur intégré. C'est le Stethron. Les cardiologues l’utilisent pour écouter les murmures du cœur

Julie : Alors je suppose que je suis un cardiologue.

Ambrose : C'est pas grave. J'ai fait une erreur, un jour. Entrez

Julie : Wow, c'est sinistre, vous faites ça tous les ans pour Halloween?

Ambrose : Faire quoi?

Julie : Rien...

Nathalie : Tous ces manuels...

Monk : Oui, Ambrose les a écrit, c'est ce qu'il fait

Nathalie : Ambrose, vous devez être plutôt pratique dans une maison

Julie : Ouais, vous auriez du être là quand on a assemblé le bungalow de ma Jenny Malibu. Ca a pris 5 heures à ma mère

Ambrose : Je ne suis pas surpris, Mike Gordon a écrit celui-là. C'est un tocard. Ce type ne sait pas faire la différence entre une vis de 19 mm et un boulon de 13 mm. Je ne plaisante pas, il a vraiment fait cette erreur. Je n'en reviens toujours pas qu'il ait gagné le Snami Award

Monk : Le Sna quoi?

Ambrose : Société Nationale des Auteurs de Manuels d'Instructions. J'en ai gagné 5

Julie : On peut en voir un?

Ambrose : Non ; Ils ne sont pas ici ; Ils ne veulent pas les envoyer

Nathalie : Au moins, vous les avez gagnés ; C'est ça l'important

 

Des enfants tapent à la porte.

 

Monk : C'est la porte...Ambrose - La porte

Ambrose : Excusez-moi

Les enfants : Un sort ou un bonbon!

Ambrose : Attendez, attendez! Pas encore. Un sort ou un bonbon... J'ai accepté vos conditions ce qui veut dire qu'on a maintenant un contrat tacite. En acceptant ce bonbon, vous vous engagez à ne commettre aucun tour à mon encontre ou à l'encontre de cette maison aujourd'hui et dans l'avenir. Y'a t-il des questions?

Un enfant : Ouais. Vous avez des barres aux cacahouètes?

Ambrose : Il n'y a que ce qu'il y a dans le saladier. Un par client. Très bien

 

Monk et Nathalie éliminent la poussière

Monk : C'est mieux?

Nathalie : Oh oui, c'était un peu encombré avant

 

Julie passe l’aspirateur au premier et s’apprête à entrer dans une pièce.

Ambrose : Qu'est ce que tu fais? Tu ne peux pas entrer là. Tu ne peux pas entrer là!

Julie : Je suis désolée, je ne savais pas...

Nathalie : Qu'est ce qui se passe?

Ambrose : C'est le bureau de Papa, on n'est pas autorisé à y entrer!

Nathalie : Pas autorisé?

Ambrose : Oui, papa m'a attrapé dedans quand j'avais 12 ans

Nathalie : Et que s'est-il passé, Ambrose?

Ambrose : J'ai été privé de sortie

Julie : Pendant 30 ans?

Monk : C'est pas grave, Julie. Ambrose, qu'est ce que ça peut faire? On ne fait que jeter un œil, on est des adultes

Ambrose : Si tu entres là-dedans, je le dirai!

Monk : T'as pas intérêt

Ambrose : Je lui dirai!

Monk : Alors je lui dirai pour le kit de couture

Ambrose : Non, Adrian, n'entre pas, ça doit être exactement comme il l'a laissé. C'est le bureau de Papa.

Monk : Ok, je ne vais pas rentrer

 

Des enfants sonnent à la porte

Ambrose : Excusez-moi, Natalie, Julie. J'ai des chasseurs de bonbons... Désolé

 

Un adolescent avec un masque de Frankenstein est devant la porte

Ambrose : Tu as quel âge? Parce que j'ai une règle, personne de plus de 14 ans!

Frankenstein : grrrrr grrrrr

Ambrose : Ok, un seul par client

 

Frankenstein fouille dans le saladier

Ambrose : Qu'est ce que tu fais? Un seul par client! Tu as entendu ce que j'ai dit? Non! Un seul par client

 

Frankenstein assomme Ambrose et entre dans la maison, mais Nathalie et Monk descendent du premier étage.

Monk : Sortez de là!

Nathalie : Sortez! Ambrose, vous allez bien?

 

Frankenstein s’enfuit.

Nathalie : Vous pouvez bouger?

Ambrose : Il a pris plus d'un bonbon?

 

Plus tard

Nathalie : Vous êtes sûr que ça va?

Ambrose : Oui

Randy Disher : L'homme qui vous a attaqué faisait 1m55?

Ambrose : C'est ça

Disher : Et il portait un masque vert avec un boulon dans le cou. A t-il dit quelque chose?

Ambrose : Il a dit Grrrrr. Non, c'était Arrrrrr

Stottlemeyer : Marquez Frankenstein

Ambrose : Non, ce n'était pas Frankenstein, c'était la créature de Frankenstein. Frankenstein était le nom du scientifique qui a crée la créature

Stottlemeyer : Ca ne change pas grand chose

Ambrose : Capitaine, vous ne pouvez pas dire "Frankenstein", ça va embrouiller tout le monde!

Stottlemeyer : Ok, notez "la créature de Frankenstein"

Nathalie : J'ai vu le type courir au sud, vers le parc, il y est peut-être

Stottlemeyer : Ecoutez, c'est probablement un lycéen en plein trip de marijuana

Ambrose : Je ne crois pas, il avait des chaussures de ville. Elles étaient italiennes, des Fasarri. Tu avais remarqué, hein?

Monk : Je ne connais pas

Ambrose : Elles sont importées, elles coûtent 420$ la paire. Ce n'est pas vraiment ce qu'un lycéen qui fume de la marijuana porterait

Stottlemeyer : Ok, c'était un lycéen riche en plein trip de marijuana. Ecoutez, je suis vraiment désolé que vos bonbons soient renversés, mais ça n'est pas une priorité pour nous, là. Vous avez peut-être entendu qu'il y a eu un chauffeur de fourgon blindé abattu plus bas dans la rue

Monk : C'est vrai... qu'est ce que ça donne?

Disher : Rien pour l'instant. Mais écoutez ça, le chauffeur était en repos, le camion était vide depuis le début

Monk : Il était vide?

Stottlemeyer : Ouais, faut croire que le tireur n'avait pas fait ses devoirs. Bref, on allait interroger la caissière du supermarché, vous voulez venir? Je ne dirais pas non à un coup de main

Monk : Je ne peux pas. Mon père...

Stottlemeyer : Oh ouais..Je comprends. J'espère que ça se passera bien. Je vous appelle demain. Venez Lieutenant

Ambrose : Qu'est ce que vous faites avec ça?

Disher : Je...

Ambrose : Désolé, vous ne pouvez pas, j'en ai pas en rab

Monk : C'est juste un bonbon...

Ambrose : Je sais combien il m'en faut. Tous les ans, je fais un calcul basé sur les conditions météo, les données du recensement et la demande

des Halloweens précédents. L'année dernière, j'ai fini avec une seule barre en trop

Stottlemeyer : Bien, Ambrose, c'est... C'est très... Je n'ai aucune idée de ce que c'est. Allez, Lieutenant, je vous achèterai un snickers

 

Nathalie et Monk préparent la table du dîner.

Ambrose : Adrian, je pourrais te parler?

Monk : Oui, une seconde

Ambrose : C'est important

Monk : Quoi?

Ambrose : Pas ici.

Monk : Arrête. Je suis sérieux. Arrête! Ok, je suis là...

Ambrose : Par ici

Monk : Oh non

Ambrose : Je ne viens pas souvent... C'est un peu poussiéreux... Ok, viens. Viens. Toi et Natalie...

Monk : Quoi?

Ambrose : ..vous êtes ensemble?

Monk : Quoi? Non, non. Pourquoi tu me demandes ça, d'abord?

Ambrose : Ca fait 8 ans depuis Trudy

Monk : Exactement! Ca ne fait que 8 ans

Ambrose : Tu es veuf, elle est veuve et je sais...

...comment tu es avec les femmes. Je me souviens au lycée, ces filles qui t'appelaient au téléphone, qui te parlaient au téléphone, qui te complimentaient, hein?

Monk : Ambrose... C'était mes professeurs

Ambrose : Et alors? Et Mme Flagan?

Monk : Natalie travaille pour moi. C'est strictement professionnel, ok?

Ambrose : Est-ce qu'elle voit quelqu'un d'autre?

Monk : Pourquoi?

Ambrose : Aucune raison...

 

Des enfants à la porte :

Les enfants : Un sort, ou des bonbons!

Nathalie : Vous êtes supers, j'adore, allez-y

Un enfant : Salut Julie

Julie : Salut Franky. Franky est mon binôme

Un enfant : Alors, t'as déjà fait la chasse aux bonbons? Sinon, tu peux venir avec nous

Julie : S'il te plait, maman?

Nathalie : Ok, soit revenue pour 8h. Restez ensemble. Vous restez de ce côté de la rue, ok? Attends, tiens, mon portable. Et ne mange rien

avant que je l'ai inspecté!

Julie : Au revoir Maman!

 

La caissière du supermarché a aidé à l’établissement du portrait robot

Stottlemeyer : Beau boulot, merci. Vous n'aviez jamais vu ce type avant? Dans le magasin? Qui traînait sur le parking?

La caissière : Je ne crois pas, mais je vois beaucoup de visages

Stottlemeyer : Bien sûr

Disher : Il ressemble à Kiefer Sutherland

Stottlemeyer : Ouais, je suppose...

Disher : C'était pas Kiefer Sutherland, si?

La caissière : Non monsieur

Stottlemeyer : Voilà un ticket, ça vient de la caisse. C'est lui, hein? 8 articles à 89 cents

La caissière : Oui, 8 barres au chocolat

Stottlemeyer : 8 barres au chocolat ?

Disher : Il ressemble vraiment à Kiefer Sutherland. Vous savez ce qu'on devrait faire, avant de le distribuer marquer tout en bas "Pas Kiefer Sutherland" juste pour qu'on ne dérange pas M. Sutherland

Stottlemeyer : C'est une très bonne idée

Disher : Vous le pensez?

Stottlemeyer : Non. Reprenons. Donc, il vous paie, puis il sort, une minute plus tard, vous entendez des tirs, vous courez à la fenêtre pour voir ce type tirer sur le chauffeur

La caissière : Oui

Stottlemeyer : Puis il regarde dans le camion, voit qu'il est vide et part

La caissière : Non, monsieur, il n'a jamais regardé dans le camion

Stottlemeyer : Vraiment?

 

Dans la rue, le groupe de Julie est suivi par Frankenstein

Un enfant : Tu as eu quoi?

Julie : Un mini marshmallow, j'adore!

Un enfant : Moi, j'en ai eu tout un tas...

 

Frankenstein fait fuir les enfants en leur volant leur sac à bonbons

 

Nathalie et Monk ont rejoint les enfants.

Un enfant : Qu'est ce qu'il fait?

Julie : Tu verras

Un enfant : Il est bourré?

Julie : Non, il réfléchit

Monk : Bon, il a du vous suivre depuis un bon moment. Quelqu'un peut me dire dans quelle direction il s'est enfui?

Un enfant : Il est parti par là. Je l'ai vu tourner à gauche dans Hamilton Street

Monk : Tu es sûr de ne pas avoir halluciné?

Nathalie : M. Monk, il a 11 ans, c'est pas un vrai hippie

Un enfant : Il m'a aussi volé le mien, il y a environ 20 minutes

Un enfant : Le mien aussi

Monk : Je veux que tous ceux qui ont eu leurs bonbons volés par Frankenstein d'aller ici et les autres là

Nathalie : Allons-y

Monk : Vous ici, et vous autres là. Alors pourquoi vous et pas vous? Et pourquoi toi, et pas toi?

Un enfant : Il a peut-être peur du karaté

Un enfant : Ou il a peut-être peur des pirates!

Monk : Non, ça c'est stupide

Combien d'entre vous se sont arrêtés à la maison de mon frère? La grande maison grise à la fin de Oak View

Un enfant : Vous voulez dire où le monsieur spécial habite? Celui qui ne sort jamais?

Monk : Oui, où le monsieur spécial habite ! Combien...
Nathalie : Il n'a pris les friandises que de ceux qui sont passés par la maison d'Ambrose? Que se passe t-il?

Monk : Je ne sais pas. Je ne sais pas. Attendez une minute...

Nathalie : Quoi?

Monk : Non...

Nathalie : Quoi?

Monk : C'est une cigarette au clou de girofle

Nathalie : Comme celle sur les lieux du crime

 

Chez Ambrose :

Stottlemeyer : C'était qui cette fois? Dracula? Le loup garou ?

Monk : Non, c'était Frankenstein

Ambrose : La créature de Frankenstein!

Stottlemeyer : Rien n'arrêtera cette folle créature, il veut des friandises, et pas n'importe lesquelles, il veut les vôtres

Monk : C'est ça, il ne s'intéresse qu'aux friandises venant de cette maison

Stottlemeyer : Vous savez, je ne peux m'empêcher de me demander pourquoi...

Monk : La réponse est ici, juste en face de nous

Stottlemeyer : Et vous dîtes que c'est relié au meurtre du chauffeur du blindé?

Ambrose : J'ai acheté tous ces bonbons au supermarché Beachs

Monk : Ils livrent

Ambrose : Et c'est là que le chauffeur a été tué, non?

Monk : En plus, j'ai trouvé ceci à l’endroit où les enfants ont été attaqués. C'est une cigarette au clou de girofle

Disher : Ouais, j'ai fait des recherches, elles sont plutôt communes : 150 points de vente dans le coin

Stottlemeyer : Ok, vous dîtes qu'il y a un lien, je suis là, convainquez-moi... Pourquoi un tueur que tous les flics de la ville recherchent traînerait dans le coin pour voler des bonbons à des enfants?

Ambrose : On ne sait pas

Stottlemeyer : Vous ne savez pas

Julie : Je peux aller à la chasse aux bonbons ou pas?

Nathalie : Non, pas ce soir

Julie : Tu avais promis! J'ai pu le faire qu'un tout petit peu

Nathalie : Il y a un malade dehors. La seule façon pour toi d'y aller, c'est avec une escorte policière

Julie : Lieutenant Disher! Venez à la chasse aux bonbons avec moi!

Disher : Je ne...- Je peux?

Stottlemeyer : Non

Ambrose : Adrian, pourquoi tu n'irais pas avec elle?

Monk : Quoi?

Ambrose : Natalie peut rester ici, avec moi. Pour m'aider à me préparer

Julie : C'est une super bonne idée, hein?

 

Dans la rue, Monk accompagne Julie. Il porte un costume d’agent de circulation

Julie : C'est pas vraiment un déguisement, hein?

Monk : Si. Je suis un officier de circulation. Hé! Traversez au vert! Pas entre les deux

Julie : C'est dingue qu'il vous aille encore. Vous l'avez mis quand pour la dernière fois? En CM1?

Monk : A l'université

 

Chez Ambrose :

Nathalie : J'ai trouvé des photos, j'espère que ça ne vous ennuie pas?

Ambrose : Non, non

Nathalie : C'est votre père?

Ambrose : C'est lui et Ambrose

Nathalie : Il a appelé la tortue comme vous?

Ambrose : Non, il m'a donné le nom de la tortue

Nathalie : Oh, Ambrose... J'aime beaucoup celle-là, vous avez l'air tellement heureux

Ambrose : Maman s'inquiétait pour nous parce qu'on ne riait jamais. Alors elle nous a fait nous entraîner. Ca, c'était un exercice. Comme ça, maintenant, je peux rire. Si je le dois

Nathalie : Et celle-là?

Ambrose : Elle a été prise la veille de son départ. Il est parti à cause de moi. Je le rendais fou, à tout nettoyer. Je demandais trop d’attention

Nathalie : M. Monk dit que c'était à cause de lui

Ambrose : Non, il dit ça pour que je me sente moins mal. C'était moi. C'était moi

 

Monk et Julie se présente devant une maison.

Julie : Gilstrap... C'est un drôle de nom

Monk : Ouais...Quelle heure est-il?

Julie : 19h50

Monk : On doit rentrer après celui-là

Julie : Encore 2-3 autres...!

 

Julie : Un sort ou un bonbon!

Monk : Un sort ou un bonbon!

Mme Gilstrap : Bonjour...nous avons un médecin dans la maison !

Julie : Je suis une cardiologue

Mme Gilstrap : Et vous êtes un garçon de circulation

Monk : Je suis un officier de circulation

Mme Gilstrap : Je trouve que vous êtes tous les deux magnifiques!

Monk : Non merci, je suis allergique

Mme Gilstrap : Au chocolat?

Monk : Non, Madame. Je suis allergique à la nourriture qui est restée dans un saladier toute la soirée et que d'autres gens ont touchée...

Mme Gilstrap : Moi, j'adore le chocolat! Je dois manger une barre Neptune tous les soirs avant d'aller au lit, ou sinon, je ne dors pas. Je suppose qu'on a tous nos petites bizarreries...

Monk : Je suppose...

Julie : Merci beaucoup

Mme Gilstrap : Attention en traversant. Je suppose que je n'ai pas besoin de vous le dire!

 

Chez Ambrose

Nathalie : Elle est peut-être en avance

Ambrose : C'est l’une des horloges les plus précises du monde. J'ai écrit le manuel

Nathalie : Il va venir

Ambrose : Natalie... Je peux vous poser une question? Est-ce que vous... pourriez envisager... de sortir avec quelqu'un comme moi, ou pour être plus précis...moi? Bien sûr, on ne pourrait pas réellement sortir, enfin, pas dehors, mais on pourrait aller n'importe où ailleurs

Nathalie : Merci Ambrose. Merci. Mais c'est compliqué

Ambrose : Ok, je comprends, je retire. Je ne l'ai jamais dit, ça n'est jamais arrivé. Je vais chercher des glaçons, mon père aime avoir plein de glaçons. Je me souviens qu'il aimait les faire tinter

Nathalie : Ambrose...Asseyez-vous. S'il vous plait? Je ne peux pas sortir avec vous parce que... je travaille pour votre frère. Ca compliquerait trop les choses. Vous pouvez comprendre ça

Ambrose : Ouais

Nathalie : Mais si jamais un jour, j'ai un autre boulot, j'espère que vous me reposerez la question

Ambrose : Vraiment? Alors vous ne dîtes pas non? C'est comme un...peut-être. Vous dîtes "peut-être"

Nathalie : Je dis peut-être

Ambrose : Je peux le dire à mon père? Qu'on pourrait avoir un rancard un jour?

Nathalie : Bien sur

Ambrose : Je pense qu'il aimerait ça...

 

En retournant chez Ambrose, Monk trouve un pigeon mort. Il le ramasse avec le panneau stop qui complète son déguisement

Julie : Oh mon Dieu, qu'est ce que c'est?

Monk : Tu as pris le portable de ta mère?

 

Stottlemeyer et Disher les rejoignent

Stottlemeyer : Hé, Monk. J'espère que c'est votre costume

Monk : Je suis un officier de circulation

Stottlemeyer : Tant mieux. Alors, qu'est ce qu'il y a de si important?

Disher : Qu'est ce qu'ils ont piqué cette fois? Des Musketeers, des MilkyWay?

Monk : C'est un pigeon. Alors, il ne vous semble pas familier?

Stottlemeyer : Est-ce qu'il me semble familier...?

Monk : Regardez de plus près! Sur les lieux du crime, vous n'arrêtiez pas de le repousser. C'est le même pigeon

Stottlemeyer : Monk, vous avez eu une soirée difficile...

Monk : Capitaine, c'est le même pigeon. Je me souviens qu'il avait 5 points bruns sur son dos. Parce que je me souviens avoir pensé que ça me rappelait la constellation Cassiopée. Regardez! Vous la voyez? Regardez! Vous voyez?

Stottlemeyer : Ok, c'est le même pigeon, et alors?

Monk : Il était en train de manger quelque chose dans la propre main de la victime et 5 heures plus tard, il est mort. Je crois qu'il a été empoisonné

Stottlemeyer : Vous voulez que je demande une autopsie d'un pigeon?

Monk : Ouais

Disher : Pourquoi? Qu'est ce que ça voudrait dire?

Monk : Je ne sais pas! Mais ça voudrait dire quelque chose... Un autre morceau du puzzle

Stottlemeyer : Ok... Donnez-moi le pigeon. Lieutenant, amenez ça au labo

Monk : Merci. Joyeux Halloween

 

Adrien et Julie sont de retour chez Ambrose

Monk : Il ne viendra pas

Ambrose : Il va venir. Pourquoi il appellerait, et ne viendrait pas?

Monk : Parce que c'est ce qu'il fait. On est mieux sans lui

Ambrose : Ne dis pas ça! Ne dis pas ça!

Monk : On est mieux sans lui!

Ambrose : Ne dis pas ça. Ne t'avise pas de dire ça!

Julie : Je croyais que vous aviez dit que vous n'aviez pas de rab ?

Ambrose : Je m'en fous. Ce sont mes bonbons!

A Monk : Tu sais ce qu'est ton problème? Tu n'as jamais appris à attendre. Jamais!

 

Nathalie : M. Monk, qu'est ce qu'il se passe? Qu'est ce que vous faites?

Monk : Je vais faire le ménage dans son bureau!

Nathalie : Que c'est poussiéreux!

Monk : Ah oui?

Nathalie : Monsieur Monk !

544

Le téléphone sonne

Nathalie : Allo? Oui, monsieur. M. Monk, c'est le capitaine

Monk : Allo!

Stottlemeyer : Vous aviez raison pour le pigeon. Le piaf a été empoisonné. Du coup j'ai fait faire une recherche toxique sur le chauffeur et il a aussi été empoisonné avant d'être abattu. Le poison s'appelle..

Disher : Tetrachlorodrine

Stottlemeyer : Tétrachlorodrine, c'est extrêmement mortel

Disher : Plus fort que l'arsenic

Stottlemeyer : C'est plus fort que l'arsenic. Il venait tout droit du labo, pas encore dilué. Et écoutez ça...On vient de parler au responsable ici, et apparemment, certains produits ont été volés! Ils ne l'ont pas réalisé avant aujourd'hui parce qu'il ont pris le gars alors qu'il essayait de le remettre en place

Monk : Attendez... Il le remettait?

Stottlemeyer : Ouais, et ils ont du le laisser partir. Il a tout nié et ils n'avaient aucune preuve. Le gars s'appelle...

Disher : Gilstrap

Stottlemeyer : Gilstrap. Il travaillait ici à mi-temps pour réparer des ordinateurs

Monk : Gilstrap? Paul Gilstrap? Ambrose! Ne mange pas les friandises!

Ambrose : Je les ai payées!

Monk : Non, recrache-les, elles pourraient être empoisonnées

Ambrose : Quoi?

Monk : Toute cette histoire, c'était pour ça. Elles ont été empoisonnées

à la Tétrachlorodrine. Il y a une barre Neptune là-dedans?

Ambrose : Plus maintenant...

Monk : Oh mon Dieu, Natalie, appelez le samu

Nathalie : Oh mon Dieu

Ambrose : J'ai trouvé qu'elle avait un drôle de goût. De la tétracholodrine?

Monk : Le type en bas de la rue a essayé de tuer sa femme

Ambrose : C'est trop tard

Monk : Ne dis pas ça. Ne dis pas ça, lève-toi! Natalie, aidez-moi!

Ambrose : Adrian Adrian, la tétrachlorodrine est un insecticide synthétique

Monk : Natalie, aidez-moi!

Ambrose : Il n'y a pas d'antidote. Je serai mort dans 5 minutes

 

Dans l’ambulance

Ambrose : Adrian?

Monk : Je suis là, je suis juste là

Ambrose : Dis-moi qui a fait ça

Monk : Ca n'a pas d'importance

Ambrose : Ca en a pour moi

Ambrose : Je ne veux pas mourir sans savoir. Dis-moi, Adrian

Monk : Voilà ce qui s'est passé. Son nom est Paul Gilstrap. Il voulait tuer sa femme. Il travaillait dans un labo où se fabrique de la tétrachlorodrine. Il y a quelques jours, il y est allé, et il en a volé. J'ai rencontré sa femme quand j'ai fait la chasse aux bonbons avec Julie. Et elle a dit qu'elle mangeait une barre Neptune, tous les soirs avant de se coucher. Gilstrap a empoisonné sa barre. Mais il ne pouvait pas en empoisonner une seule. Il voulait faire passer ça pour l'œuvre d'un serial killer. Alors il devait empoisonner beaucoup d'autres barres et les remettre dans le circuit.

Ambrose : Comme ça, sa femme aurait juste été une victime de plus? C'est ça. C'était un bon plan

Monk : Mais il a commis une erreur. Il a été pris alors qu'il essayait de remettre en place le poison

Ambrose : Ca a tout foutu par terre

Monk : Exactement. Parce que maintenant, si sa femme ou quelqu'un d'autre mourrait à cause de la tétrachlorodrine ils sauraient que c'était lui. Alors il était désespéré, il devait récupérer toutes les barres empoisonnées. Il les a toutes trouvées, sauf deux. Le chauffeur du blindé en avait une, il avait déjà pris une bouchée. Si le chauffeur tombait raide mort. Gilstrap savait qu'il y aurait une autopsie. Alors il a du réfléchir vite. Il a attrapé l'arme du chauffeur et lui a tiré dessus plusieurs fois. Qui s'embêterait à chercher du poison chez un type abattu de 5 balles?

Ambrose : Ce qui nous laisse avec 1 barre au chocolat. Celle que j'ai mangée

Monk : C'est ça. Il a essayé de la récupérer toute la soirée

Nathalie : C'est encore loin?

L’ambulancier : 20 blocks

Ambrose : Adrian. Je suis désolé. Je suis désolé

Monk : De quoi tu parles?

Ambrose : Papa. Je l'ai fait fuir

Monk : Non...

Ambrose : Il ne pouvait pas me supporter. Il ne pouvait pas me supporter, Adrian

Monk : C'est ma faute

Ambrose : Non, je suis désolé.

Monk : C'était moi...

Ambrose : Tu es un bon frère, Adrian. Je t'aime. Je t'aime. Ne pleure pas Adrian, sois fort

 

L’ambulancier ramasse les bonbons et les mets dans un sac.

Monk : C'est une autre barre Neptune? Où est le papier de celle qu'il a mangée?

L’ambulancier : Ici

Ambrose : Quoi?

Monk : Celle-là expirait il y a 11 mois!

Ambrose : Ca doit être la barre qui restait de l'an dernier

Monk : D'halloween dernier?

Ambrose : C'est pour ça qu'elle avait un drôle de goût

Ambrose : C'est pour ça qu'elle avait un drôle de goût! Alors celle-la... C'est la barre empoisonnée! C'est pour ça qu'elle avait un drôle de goût. C'est pour ça qu'elle avait un drôle de goût! Donc... Donc je ne suis pas empoisonné. J'ai juste mal à l'estomac! Je suis désolé que tout le monde ait été si bouleversé

 

Gilstrap rentre chez lui, le capitaine et le lieutenant lui barrent le chemin.

Disher : Paul Gilstrap?

Stottlemeyer : Boo! Vous en avez manqué une.

 

Monk et Nathalie raccompagnent Ambrose chez lui.

Nathalie : Ambrose, à propos de notre rendez-vous... Vendredi, ça vous va?

Ambrose : Non, Natalie, c'est pas grave. Vous n'êtes pas obligée, vous pensiez que j'étais mourant

Nathalie : Je serai là vendredi

Julie : Hé, regardez, y'a un mot

 

670

00:40:39,588 --> 00:40:43,222

Monk : « Suis passé. Personne à la maison. Je ne peux pas vous en vouloir, je ne me serais pas attendu non plus. Papa

P.S : Ambrose, je suis fier de toi pour être sorti de la maison »

Ambrose : Il a dit qu'il était fier de moi? Tu crois qu'il reviendra?

Monk : Je ne sais pas

Ambrose : Je crois qu'il reviendra. Peut-être qu'on devrait... rentrer à l'intérieur. Rentrons à l'intérieur. C'est mieux, à l'intérieur. Pardon...

 

Ambrose ouvre la porte.

 

Kikavu ?

Au total, 35 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

pilato 
13.08.2018 vers 14h

Aloha81 
29.07.2018 vers 16h

diana62800 
30.03.2018 vers 15h

vampire141 
10.02.2018 vers 23h

Valerie42 
27.09.2017 vers 00h

LaurePolka 
28.04.2017 vers 01h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

Sondages
05.03.2020

Les Acteurs
25.02.2020

Tony Shalhoub
07.02.2020

Actualités
John Turturro au casting du film Batman

John Turturro au casting du film Batman
John Turturro est annoncé dans le film Batman réalisé par Matt Reeves dont la sortie en salles est...

Monk - Nouveau sondage

Monk - Nouveau sondage
Le précédent sondage portait sur les résolutions que Monk devrait prendre au sujet de ses phobies....

L'intégrale de Monk disponible sur Amazon Prime Video

L'intégrale de Monk disponible sur Amazon Prime Video
Si vous n'avez pas encore eu l'occasion de voir la série Monk dans son intégralité, vous profiterez...

John Turturro succède à Sean Connery dans Le Nom de la Rose

John Turturro succède à Sean Connery dans Le Nom de la Rose
Le roman d'Umberto Eco, Le Nom de la Rose, fait l'objet d'une nouvelle adaptation plus de trente ans...

HypnoCup 2019 : pas de miracle pour Adrien

HypnoCup 2019 : pas de miracle pour Adrien
Le parcours d'Adrien Monk dans la compétition de l'HypnoCup 2019 est terminé. On savait le combat...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

Kika49, Avant-hier à 14:02

Hello la citadelle, venez sur le quartier The Resident faire nos animations (écriture et création), pas besoin de connaître la série.

ShanInXYZ, Hier à 17:33

Concours d'écriture Doctor Who, venez votez pour votre prétendant préféré pour la 13ème Docteur

cinto, Hier à 18:11

Les calendriers de Ma sorcière Bien aimée et de The Tudors attendent des commentaires, svp. Merci pour les créatrices.

choup37, Hier à 19:29

Concours d'écriture merlin, venez choisir votre favori dans les prétendants au coeur de Gwen

choup37, Hier à 19:29

Et calendrier, sondage, pdm et jeux sur merlin, kaamelott, doctor who et torchwood!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Retrouvez la chaine Hypnoweb.net
sur Blasting News